Retour sur la gay pride de Nantes

Publié le

Entre 3000 et 4000 participants ont bravé la pluie samedi 29 mai pour l'édition 2010 de la gay pride de Nantes.

Entre 3000 et 4000 participants ont bravé la pluie samedi 29 mai pour l’édition 2010 de la gay pride de Nantes, organisée par le Centre LGBT de Nantes.

Une marche festive et militante, avec cette année, comme le remarque Ouest France, une forte présence des partis politiques de gauche : Verts, PS, NPA. « On venait les autres années mais à titre individuel », explique au quotidien Michelle Meunier, vice-présidente du conseil général de Loire-Atlantique et adjointe au maire de Nantes. Ce dernier, Jean-Marc Ayrault, a quant à lui fait un bref passage au village associatif.

D’après Têtu.com, « une vingtaine d’extrémistes catholiques étaient venus marquer leur opposition aux homosexuels. Mais, tenus à distance par un cordon policier ». Rappelons que la semaine dernière, le Centre national des indépendants et paysans (CNI) avait demandé à ce que la gay pride de Nantes ne passe pas devant « les églises chrétiennes du centre-ville », estimant qu’il y avait un risque de trouble à l’ordre public à causes des « provocations répétées et outrancières issues de quelques activistes ».

Voir également le reportage sur la gay pride nantaise qui a fait l’ouverture du 19/20 Pays de la Loire samedi 29 mai.

Envie de plus d’infos Yagg ? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter.

Affichez votre poster et faites votre pub sur le mur de Yagg !