L’ambassadeur aux droits de l’Homme lance le fonds de soutien contre l’homophobie

Publié le

François Zimeray a annoncé le lancement du fonds de soutien "Droits de l'Homme, orientation sexuelle et identité de genre" évoqué il y a un an par Rama Yade.

Toujours à l’occasion de la Journée mondiale contre l’homophobie et la transphobie, l’ambassadeur aux droits de l’Homme François Zimeray a annoncé le lancement du fonds de soutien « Droits de l’Homme, orientation sexuelle et identité de genre » évoqué il y a un an par Rama Yade. Créé avec les Pays-Bas et la Norvège, le fonds de soutien a recueilli environ 200000 euros, a indiqué François Zimeray : « Nous appelons les entreprises, les collectivités territoriales à rejoindre ce fonds », a-t-il ajouté.

Selon le site du ministère des Affaires étrangères et européennes, le fonds « a pour objectif de proposer une structure à l’ensemble des partenaires publics et privés (États, collectivités, entreprises, ONG, fondations, particuliers) souhaitant soutenir la lutte contre l’homophobie et la transphobie, là où les besoins sont les plus importants ». L’argent récolté servira à financer des actions qui « peuvent être multiples, le but recherché étant de renforcer – ou même, dans certains cas, de contribuer à créer – les structures nécessaires à la défense des droits et à la lutte contre les discriminations fondées sur l’orientation sexuelle et l’identité ou expression de genre. Cette démarche peut s’opérer soit dans la construction de projets éligibles, soit directement dans la finalité des projets ».

Dans un communiqué, GayLib salue « la création de ce fonds » et demande « que les dirigeants de ce fonds puissent publier les noms des entreprises donatrices. Il est important que le public identifie celles qui soutiennent ce combat essentiel ». Toutefois, précise le mouvement associé à l’UMP, « la véritable lutte contre l’homophobie commence avec l’égalité des droits pour les personnes LGBT. En France, en dépit de récents progrès considérables, cette égalité n’est pas encore tout à fait acquise. Les couples homosexuels ne seront pas égaux aux autres couples tant qu’ils n’auront pas accès à la même forme d’union que tous les autres couples : le mariage civil ».

Cela peut sembler évident (peut-être pas la partie sur les « progrès considérables »), mais quand cela vient d’un mouvement associé à l’UMP, ça fait du bien à lire.

Envie de plus d’infos Yagg ? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter.

Affichez votre poster et faites votre pub sur le mur de Yagg !