Dans la tourmente, Johnny Weir reste classe

Publié le

Sa réponse à Claude Mailhot et Alain Goldberg, les animateurs qui ont tenu des propos extrêmement blessants à son encontre, est d'une dignité admirable.

Il ne sera pas au gala olympique du patinage artistique, samedi, qui reçoit les cinq meilleurs de chaque discipline. Johnny Weir a terminé sixième. Dommage car Lady Gaga avait promis de venir voir son ami qui danse ses exhibitions sur Poker Face.

En attendant d’être photographié par Vanity Fair, le corps peint, avec les anneaux olympiques sur le torse, Johnny Weir a répondu aux questions de Dorothy Hamill, championne olympique en 1976 et consultante d’Access Hollywood. Ce garçon, qui a été au centre d’une polémique la semaine dernière (lire notre article), a une façon classe de lutter contre la bêtise.

Visiblement mal à l’aise de devoir le faire, Dorothy Hamill cite les propos des deux animateurs canadiens Claude Mailhot et Alain Goldberg : lui, un mauvais exemple pour les petits garçons, lui, à qui l’on devrait faire un test de féminité.

Johnny, 25 ans, on le rappelle, a ce regard doux et ces mots : « Je souhaite à tous les petits garçons d’avoir la chance de devenir comme moi. C’est tout ce que j’ai à répondre. »

Et Johnny a trouvé un plan B pour remplacer le gala : il propose à Dorothy de danser Lady Gaga avec elle. On aime bien le courant qui passe entre ces deux-là, et l’émotion et le « sorry » de la championne olympique avant de lire les propos des animateurs. Et on attend vivement le retour de Johnny Weir sur la glace, avec ou sans Lady Gaga, avec ou sans Dorothy Hamill.

Pour voir la vidéo, cliquez sur l’image ou ici :

Pour revoir Johnny Weir danser sur Lady Gaga :

httpv://www.youtube.com/watch?v=qTaVkbl3Dp4

Si vous ne pouvez pas voir la vidéo ci-dessus, cliquez ici.

Envie de plus d’infos Yagg ? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter.