Louis-Georges Tin attend de la France des actes pour lutter contre la transphobie

Publié le

Dans l'interview qu'il a accordée à Yagg, le fondateur de la Journée mondiale contre l'homophobie explique pourquoi les trans' sont parmi "les plus précarisés dans la communauté LGBT".

Louis-Georges Tin, fondateur en 2005 de la Journée mondiale contre l’homophobie (Idaho), qui a lieu le 17 mai prochain, revient dans l’interview vidéo qu’il a accordée à Yagg sur les objectifs de cet événement. Cette année, le thème est la lutte contre la transphobie. Louis-Georges explique pourquoi les trans’ sont parmi « les plus précarisés dans la communauté LGBT » et en appelle au gouvernement pour que des gestes concrets soient accomplis.